Un bachelor en Angleterre

Bachelor

Bachelor en Angleterre ? Oui, c’est le choix qu’a fait Amandine en partant dans la ville de Stoke-on-Trent. Charmante petite ville étudiante dans laquelle elle est restée un an.

Amandine va nous raconter comment elle s’est préparée pour cette année et le déroulement de son Bachelor.

Quelles furent tes motivations pour partir étudier à l’étranger ?

Depuis toute petite, j’aime partir à l’étranger : rencontrer des personnes différentes, évoluer dans des environnements inconnus. Pouvoir étudier à l’étranger, c’était pour moi une chance d’acquérir une expérience autre que professionnelle mais toute aussi enrichissante.

De plus j’aimerai travailler à l’étranger, et avoir une expérience universitaire à l’étranger ne pouvait qu’être un plus pour moi.

Pourquoi as-tu choisi d’étudier en Angleterre ?

J’ai toujours été attirée par l’Angleterre. Autant le pays que la langue, les gens qui sont beaucoup plus ouverts et serviables. Et puis, c’était aussi le seul pays où je pouvais effectuer une année d’échange et non pas un semestre.

Comment as-tu vécu ton arrivée ?

Très bien ! Je me suis installée dans ma maison. Et puis, tout va très vite. Stoke-on-Trent étant une petite ville étudiante, on se retrouve vite avec des tas d’invitations pour des soirées.

La majorité des étrangers qui vivaient sur le campus étaient dans la même résidence où il y avaient de nombreuses soirées Erasmus. Donc il me suffisait de passer là-bas pour trouver des gens et des choses à faire.

Comment as-tu procédé pour trouver ton logement ?

A la Staffordshire University, les propriétaires de maisons mettent leur location sur le site de l’université, avec la localisation, le nombre de chambres et les équipements.

Pour ma part, j’ai d’abord cherché en France mes futures colocataires. Si vous n’en trouvez pas, ce n’est pas grave. Les propriétaires trouveront des étudiants qui deviendront vos colocataires. Ainsi vous ne paierez que le prix de votre chambre.

Le loyer est moins cher que sur le campus et on est beaucoup mieux installés : salons, TV, cuisine “privée” etc… L’ambiance des résidences universitaires est très bonne, et rien ne nous empêche d’y aller…

Tu as pu facilement te faire des amis ?

Oui. Tout le monde est très ouvert : d’un côté, les Anglais toujours prêts à nous aider. D’un autre, les étrangers qui ont les mêmes motivations et qui veulent en profiter un maximum pendant l’année qui passe très vite. Mais, j’aimais aussi partir toute seule découvrir de nouveaux endroits, visiter.

En même temps il ne faut pas se voiler la face, les amitiés créées là-bas ne sont pas non plus des amitiés qui durent. Une fois l’année terminée, tout le monde retourne finir ses études dans son université, retrouve ses amis etc…

Je n’ai pas gardé beaucoup de contacts pour cette raison, je préfère rester sur les souvenirs de nos bons moments passés ensemble.

Après, tout dépend aussi du caractère des gens !

Comment se passe la rentrée à la Staffordshire University ?

C’est beaucoup plus grand que l’école dans laquelle j’évolue en France !! Les salles d’ordinateurs sont immenses avec quelqu’un qui est là en permanence au cas où on aurait un problème (imprimante, bug…). Il y a beaucoup d’associations sportives, il y a une vraie vie sur le campus.

Et puis les cours ne sont pas organisés de la même façon, les étudiants sont beaucoup plus autonomes. Les cours magistraux ne durent que deux heures maximum, les grandes lignes y sont énoncées. Ensuite, c’est à nous d’approfondir si on le souhaite.

Le nombre d’heures de cours est restreint, ce qui laisse du temps pour étudier, s’amuser, faire du sport, et aussi pour trouver un job. C’est vraiment quelque chose qui me manque maintenant, cela permettait de côtoyer le monde du travail et de rencontrer d’autres personnes que des étudiants.

Quel type de cours as-tu suivi ?

Négociation, management stratégique, un module de méthode pour les mémoires, statistiques, un travail de recherche (pas de cours juste un dossier à élaborer durant l’année vu que nous étions en troisième et dernière année) et comptabilité.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton Bachelor ?

Le Bachelor est le diplôme obtenu après trois années d’études en Angleterre, le “undergraduate”. Comme toutes les études à l’étranger, et en fait à la fac, personne n’est derrière toi pour te faire travailler.

Pour le Bachelor, les étudiants choisissent trois modules qui sont sur les deux semestres. Chaque module est sur 15 points par semestre donc 30 points pour l’année. Les matières sont validées à partir de 4/15.

Les conditions de vie à Stoke-on-Trent sont-elles faciles ?

C’est une ville étudiante donc pendant l’année scolaire c’est super. Il y a toujours du monde dans les rues, pleins de soirées…
En revanche, pendant les vacances c’est totalement mort, il y a même certains magasins qui ferment.

D’un point de vue économique, la vie en Angleterre est en général plus chère qu’en France, mais il y a toujours moyen de s’en sortir.

Pour le climat. C’est l’Angleterre … mais ça va ! Le seul truc c’est qu’en hiver il fait nuit très tôt, c’est dû à l’heure de décalage avec la France.

Quel plat recommandes-tu ?

Fish and Chips bien sûr !

Parle-nous un peu des habitants de Stoke-on-Trent » ?

Des étudiants majoritairement, donc tous plutôt jeunes.

Le truc à faire à Stoke-on-Trent ?

Le musée de la poterie (oui c’est la ville de la poterie…) et puis aller dans les pubs.

Sinon dans les alentours, il y a Birmingham et l’immense shopping center à une heure, Manchester est à une heure aussi.
Liverpool, est à 1h30 et c’est très beau. Enfin, en train, Londres est à environ 2 heures, donc pas si loin.

Merci à Amandine, pour toute question, vous pouvez lui poster des commentaires et nous lui ferons suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Mentions obligatoires