Etudier à Cadiz

Cadiz

Voici une interview succincte mais très claire sur les atouts de la charmante ville de Cadiz. Direction l’Espagne à la Facultad de Filosofia y Letras de Cadiz avec notre guide : Mathilde.

Quelles furent tes motivations pour partir étudier à l’étranger ?

Tout d’abord, j’avais déjà pas mal voyagé, j’y avais pris goût. Et suivant un cursus linguistique (LEA), cela me paraissait évident. De plus, je trouvais que mon niveau en espagnol n’était pas suffisant par rapport à mon niveau d’anglais.

Pourquoi as-tu choisis d’étudier en Espagne ?

En LEA, on étudie deux langues. J’avais déjà passé pas mal de temps dans des pays anglophones, et je trouvais mon niveau en espagnol vraiment insuffisant, la meilleure façon d’apprendre une langue est l’immersion totale.

Comment as-tu vécu ton arrivée ?

Je suis arrivée en voiture avec mes parents, surchargée bien entendu. J’avais trouvé un logement avec une fille de ma promotion avant de partir, elle y était déjà et nous nous sommes retrouvées. Au bout d’un mois, ne la supportant plus, j’ai changé d’appartement. Avec une amie, nous avons appelé toutes les annonces qui étaient à la fac. Et nous avons très vite trouvé notre bonheur.

As-tu eu du mal à trouver un logement ?

Absolument pas. J’étais à Avenida Cayetano del Toro, dans un immeuble appelé Las Brisas, juste en face de la mer. Les gens sont très sympas dans cette ville.

As-tu réussi à facilement te faire des amis ?

Assez facilement oui, on commence par rencontrer les autres Erasmus, on est tous dans le même bateau. On va de soirées en soirées et on rencontre les amis des amis etc.…

Comment se passe la rentrée dans une nouvelle faculté et qu’est-ce qui t’a changé ?

J’étais à la Facultad de Filosofia y Letras de Cadiz et la rentrée s’est bien passée. Ce qui m’a changé, déjà, le bâtiment lui-même : assez ancien, mais refait à neuf à l’intérieur, et puis les deux patios au milieu, avec des palmiers.

La fac est également beaucoup plus petite que mon université en France. En plus, en Andalousie, le rythme, même s’il semble identique au premier abord, est très différent. Par exemple, on est ravi du nombre incroyable de jours fériés !!

As-tu consulté un classement pour connaître la réputation de la Facultad de Filosofia y Letras de Cadiz ?

Non.

Quel type de cours as-tu suivi ?

Des cours de traduction principalement : anglais-espagnol, espagnol-francais ; mais aussi des cours d’économie, de français et de civilisation. En plus de cela, le 1er semestre nous avons eu des cours d’espagnol.

Les conditions de vie à Cadiz sont-elles faciles ?

Oui, la vie n’est vraiment pas chère, le climat est plus qu’agréable (sauf si l’on ne supporte pas le vent), et les gens sont charmants.

Quel plat recommandes-tu ?

Oulala, il y en a tant ! Je dirais qu’il faut aller dans les marisquerias pour manger des poissons ou des fruits de mer. Sinon, la paella, la tortilla…

Parle-nous un peu des espagnols ?

Le rythme surtout est très différent. On déjeune entre 13h et 16h, on goûte vers 19h30 et on dîne vers 22h30.

Le truc à faire à Cadiz ?

BRONZER !!! Il y a plusieurs plages a Cadix, celle de la Victoria, environ 6km de long, bondée dès le mois de mars ! Il y a aussi celle que l’on surnomme “la plage des surfeurs” car c’est là que ceux-ci se retrouvent. Et enfin, la Caleta… sans doute celle qui a le plus de charme, plus vers le centre ville, mais malheureusement pas toujours très très propre.

Merci Mathilde ! Pour toute question, vous pouvez lui poster des commentaires et nous lui ferons suivre. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Mentions obligatoires