Des fonds supplémentaires pour le programme Erasmus +

erasmus+

Victime de son trop grand succès, le programme Erasmus + ne parvenait plus à satisfaire les nombreux projets des candidats.

L’octroi d’un fonds supplémentaire de 15 millions d’euros offre une solution pérenne.

Le programme Erasmus + qui s’inscrit dans la Stratégie Europe 2020 favorise les projets de mobilité et de coopération en Europe. Il s’adresse à une vaste population qui inclut les étudiants, les enseignants, mais également les travailleurs.

Il ne se limite pas non plus à des échanges entre les pays de l’Union européenne, car il associe des pays de tous les continents à certains de ses programmes.

Les objectifs du programme Erasmus 2014-2020 prévoient que 20 % des étudiants de l’espace européen réalisent une partie de leurs études dans un pays étranger, que 6 % des enseignants fassent la même chose et surtout que les abandons durant les cursus scolaires passent sous les 10 %.

Le programme a été doté d’un budget de 14,7 milliards d’euros. Or, au cours de la première année du programme actuel, seule la moitié des candidats ayant proposé un projet avec une demande de financement ont obtenu une réponse positive.

En plus des demandes des financements des étudiants de l’UE, le programme Erasmus+ doit prendre en compte celles des 135 000 étudiants et universitaires qui résident en dehors de l’Europe.

Ce sont les chiffres révélés lors de la conférence annuelle de l’European Association for International Education (EAIE) qui s’est tenue récemment à Glasgow.

Dans son édition du 19 septembre, le média University World News a annoncé que les gouvernements de l’UE avaient voté l’octroi d’un fonds supplémentaire de 15 millions d’euros au programme.

Cette somme devrait permettre aux responsables d’Erasmus + de mieux satisfaire les demandes de financement et surtout d’atteindre des objectifs ambitieux, mais réalistes et nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Mentions obligatoires