Les clés pour réussir son rapport de stage

Rapport de stage

Combien d’entre nous se sont enchantés des périodes de stage et ont beaucoup moins apprécié, par contre, la rédaction du rapport de stage. Cet exercice est bien souvent considéré comme un simple devoir obligatoire.

Certes, le rapport de stage est, en effet, un document essentiel pour les enseignants afin d’évaluer et de noter une période importante de l’année scolaire dans laquelle ils n’interviennent quasiment pas.

Une des constantes fondamentales pour réussir son rapport de stage est de justement considérer cet exercice comme un bilan autocritique, qui permettra de faire le point vous-même sur votre stage.

Dans l’action, on est souvent pris par diverses préoccupations de manière ponctuelle et le rapport de stage permet donc une chose extrêmement importante : prendre du recul. La rédaction du rapport de stage est un moment privilégié pour analyser et comprendre ce qu’est réellement la vie active, au-delà de la simple tâche pratique.

Certes, la motivation est importante pour pondre un bon rapport de stage, mais la forme est tout aussi importante. Il faut, en effet, que le rapport de stage présente certains points impératifs quel que soit le type de rapport de stage.

Il faut garder à l’esprit ce qu’attend de vous le correcteur : que cherche-t-il réellement à évaluer ? En lisant votre rapport de stage, le correcteur doit pouvoir juger les connaissances acquises durant le stage.

Ces connaissances portent principalement sur l’entreprise (structure et fonctionnement), le monde du travail, le métier pratiqué, les méthodes de travail, etc. Il est essentiel de valoriser dans votre rapport de stage les choses que vous avez apprises.

Ce n’est pas un travail si évident, en effet. C’est pourquoi, il est primordial de suivre un plan strict, en général défini et conseillé par le corps enseignant. Ce plan vous permet de procéder par étape.

Par contre, gardez à l’esprit qu’un rapport de stage reste un document qui doit aussi parler de vous. Il ne suffit pas de présenter uniquement, une entreprise, une activité ou un secteur précis.

Le rapport de stage est aussi un moyen de vous exprimer et d’apporter votre propre analyse. Non seulement, vous devez mettre en avant votre motivation personnelle, expliquer pourquoi vous avez choisi ce stage, décrire vos attentes, mais un bon rapport de stage doit aussi répondre à une ou plusieurs problématiques rencontrées durant le stage.

Concernant la forme, respectez les consignes qui vous ont été données au début de votre stage. En fonction des diplômes, la structure peut, en effet, varier. Respectez le nombre de pages demandé, mais veillez à ce que votre rapport de stage soit précis.

Préférez les phrases courtes, claires, avec des informations précises, plutôt que les phrases fleuves, plus ou moins claires destinées à faire du volume. N’hésitez pas à utiliser des illustrations et des schémas, dès l’instant que ces documents sont pertinents.

Enfin, le dernier point sur lequel nous insisterons est également essentiel. Commencez la rédaction de votre rapport de stage aussitôt que possible. Prenez des notes dès les premiers jours et profitez d’être au sein de l’entreprise pour collecter les documents dont vous aurez besoin.

En général, on a tendance à remettre la rédaction du rapport de stage au lendemain, et c’est une erreur, car c’est durant votre stage qu’il vous sera plus simple de répondre aux différentes questions que vous serez amenées à vous poser. Un dernier conseil pour la route : n’hésitez pas à demander conseil à votre maître de stage qui n’en est certainement pas à son coup d’essai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Mentions obligatoires