Etudier au Brésil ? Bien sûr !

Etudier au brésil

Etudier au Brésil ? Bien sûr ! Mais attention, car votre succès dépend d’une suite de procédures parfois désespérantes et de votre détermination à les remplir.

En quelques années, le Brésil s’est imposé sur la scène internationale grâce à une économie en pleine croissance, à un sens diplomatique aiguisé et à un système démocratique exemplaire.

Il attire de plus en plus les visiteurs ; les échanges culturels et éducatifs se sont multipliés notamment avec des projets du programme Erasmus Mundus. On estime que la préparation de ce type de formation se programme au moins un an à l’avance.

Pour étudier au Brésil, ce que vous devez faire en France

La première étape est de vous renseigner auprès du service des relations internationales et européennes de votre établissement pour obtenir la liste des documents à fournir ainsi que les dates limites. N’oubliez pas de vérifier que des accords de partenariats existent entre votre établissement et une université brésilienne. Dans le cas contraire, vous devrez soit choisir une autre destination soit envisager une démarche personnelle et directe auprès d’une école brésilienne.

Pour entrer au Brésil, vous devrez obtenir un visa temporaire de type VITEM  IV. Il vous faudra fournir différents documents :

  • Le formulaire officiel de demande de visa brésilien.
  • Une lettre d’acceptation de l’Université brésilienne ou une preuve de votre inscription dans un établissement d´enseignement brésilien reconnu par le Ministère de l’Éducation sur laquelle figure la durée de votre séjour. S’il s’agit d’une université privée, la signature devra être certifiée par un notaire. Pour les étudiants qui font une thèse, une lettre du directeur de l’école détaillant le sujet traité sera exigée.
  • Un passeport ayant une validité de plus de 6 mois à compter de la date d’entrée au Brésil et au moins deux pages vierges.
  • Un document sur lequel le nom des deux parents sera inscrit.
  • Deux photos d’identité récentes (3,5 cm x 4,5 cm).
  • Un extrait de casier judiciaire de moins de 3 mois.

Pour les étudiants boursiers, il faudra justifier d’une bourse de 1000 dollars US mensuels minimum ainsi que la durée de cette bourse. Pour les étudiants non boursiers, il faudra remplir une attestation de capacité financière détaillant les processus d’un transfert mensuel d’une somme égale ou supérieure à 1000 dollars US au nom de l’étudiant au Brésil et pendant toute la durée de son séjour.

Si les parents assument cette responsabilité financière, il faudra ajouter au dossier de la demande de visa une attestation de leur banque confirmant leur capacité financière à virer cette somme mensuellement, une copie de leur avis d’imposition respectif, un justificatif d’une assurance médicale et de rapatriement valide pour tout le territoire brésilien et pour toute la durée du séjour au Brésil.

Muni de tous ces documents, vous pourrez vous rendre au Consulat du Brésil à Paris. Aucun rendez-vous n’est fixé et les demandes quotidiennes sont nombreuses. Préparez-vous à faire la queue et soyez patient. On estime que le Consulat ne valide pas plus de 20 visas par jour. Au moment du dépôt de votre dossier, vous devrez joindre et laisser l’original de votre passeport. La procédure peut durer 2 à 3 semaines, alors assurez-vous d’avoir une autre pièce d’identité sur vous durant cette période.

Etudier au Brésil, ce que vous pouvez faire au Brésil

Vous avez enfin reçu votre visa VITEM IV, votre université brésilienne vous attend et vous avez votre billet en poche. Le choix de cette université définit aussi votre lieu de résidence. Une fois sur place, vous devez immédiatement :

  • obtenir le CPF (Cadastro de Pessoa Fisica), ce document est le seul qui vous permet d’acheter un ticket de bus ou d’avion, d’ouvrir une ligne téléphonique, de louer un appartement, etc. Rendez-vous d’abord dans un bureau de poste pour faire votre demande et payer la taxe correspondante avant de vous rendre au bureau de la Receita Federal de votre quartier, et avec vos documents d’identité, pour obtenir votre CPF
  • vous rendre dans la station de la Police Fédéral dont vous dépendez dans les 30 jours qui suivent votre arrivée dans le pays pour vous inscrire.

Eramus au Brésil, profitez de la vie

Voilà, c’est fait ! Vous êtes libéré d’une grande partie des démarches administratives, vous allez enfin pouvoir vous dédier à vos études et découvrir la ville et le pays qui vous accueille. Profitez des voyages au Brésil, le Brésil est un grand pays offrant de nombreuses richesses, vous pouvez cliquer sur ce lien si vous souhaitez davantage d’informations touristiques.

Les Brésiliens parlent portugais ; il vous sera donc difficile de pouvoir échanger en anglais ou en français dans la rue. Profitez des semaines précédant votre départ pour vous familiariser avec cette langue latine.

Le Brésil est considéré comme un pays en développement où la vie est relativement chère. Votre budget mensuel moyen ne devrait pas être en dessous de 800 euros.

Le loyer d’un logement sans prétention vous coûtera au moins 300 euros. Avant votre départ, il est judicieux de vous renseigner sur les colocations, de naviguer sur les blogs des anciens étudiants Erasmus ayant vécu au Brésil et sur les sites des agences immobilières.

Une fois installé, rapprochez-vous des associations d’étudiants étrangers de votre école et laissez-vous aller. Les Brésiliens sont des gens ouverts, chaleureux et qui aiment la fête.

Le Brésil en quelques chiffres

Le Brésil est sans doute le pays dont tout le monde parle aujourd’hui et pas seulement en raison de l’organisation de la Coupe du Monde de Football 2014 ou des Jeux Olympiques 2016. Pays de contrastes et de couleurs, il enregistre des données exceptionnelles :

Avec ses 8,5 millions de km², le Brésil est le plus grand pays d’Amérique du Sud. Il a des frontières avec la plupart des pays de son continent. Une grande partie de son territoire est recouverte par la forêt amazonienne où peu de personnes résident.

Avec 201 millions d’habitants, le Brésil est le 5ème pays du monde en termes de superficie et de population. 84 % des Brésiliens vivent dans des villes et notamment le long de la côte sud-est entre Belo Horizonte et Porto Alegre en passant par les mégapoles Rio de Janeiro et Sao Paulo. La capitale Brasilia est à l’intérieur des terres.

Avec un PIB de 2,5 milliards de dollars, le Brésil est devenu la 6ème puissance économique mondiale. Il est membre du G20. Son secteur primaire est une importante source de revenus grâce à l’agriculture, aux mines et aux hydrocarbures.

Le Brésil est l’un des premiers producteurs céréaliers et fruitiers. La canne à sucre est utilisée pour la production d’éthanol, un biocarburant qui alimente 80 % du parc automobile brésilien. Ses ressources pétrolières devraient amener le pays à l’autosuffisance dans quelques années.

L’industrie brésilienne démontre une véritable compétence dans le secteur aéronautique et de nombreux projets sont en cours dans le domaine spatial, dans celui de la recherche médicale et dans le nucléaire.

66 % de la population travaille dans le secteur tertiaire et le secteur tourisme s’y développe rapidement. C’est aussi le pays où les inégalités économiques sont parmi les plus élevées du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Mentions obligatoires