Où souhaitez-vous partir en Erasmus ?
 

Accès membre

L'origine du mot Erasmus

Lettre Erasmus

L'origine du mot Erasmus : Erasme de Rotterdam. Quel étudiant n'a jamais entendu le mot "Erasmus" ? Très peu, j'en suis certaine. Avant d'être mondialement connu comme le programme de mobilité pour les étudiants, l'humaniste du même nom a également essayé ces séjours à l'étranger.

Le mot Erasmus vient du théologien et humaniste Desiderius Erasmus Roterodamus, plus connu sous Erasme de Rotterdam. Cet hollandais de Rotterdam était l'un des précursseurs du mouvement de la Renaissance, connu pour sa conviction en une Europe unie et éclairée au-delà des frontières et de tout dogmatisme.


"Paix, piété et belles lettres"

Erasme débute sa formation au sein de différentes institutions religieuses. Au sein de l'institution des chanoines de Steyn (Pays-Bas), Erasme se plonge dans la lecture de grands auteurs et y découvre entre autres des auteurs païens, la poésie ainsi que la libre pensée. Par la suite, il prêche une connaissance plus approfondie des textes et de considérer à nouveau l'enseignement à partir de 1488, date à laquelle il prononce ses voeux.

Ensuite en 1500, il décrit la culture antique par des citations replacées dans l'histoire de la pensée et de la langue dans son ouvrage publié 'Les Adages'. Il réalisera différents travaux comme l'écriture de manuels scolaires, la traduction d'auteurs grecs en latin, etc. Son autre ouvrage intitulé 'L'Eloge de la folie' écrit en 1511, le rendit célèbre à travers l'Europe entière. Par ces textes, il fit la synthèse de ses propres principes qui sont la paix, la piété et les belles lettres.

Faire de l'Europe une terre d'études

Le XVIème siècle marque la fin d'une période de guerre. Les métiers des lettres et des arts profitent de cette paix en Europe pour se développer considérablement, aidés également par l'invention de l'imprimerie. Erasme est passionné par l'Europe. Il a vécu et travaillé dans plusieurs pays en Europe tels que l'Italie, la France, la Suisse, l'Allemagne pour n'en citer que quelques uns. A travers ses voyages, il rencontre de nombreux penseurs qui l'ont aidé à enrichir ses connaissances.

Ainsi, ces différentes expériences lui permirent de rédiger ses écrits à raison de 40 lettres par jour. Aujourd'hui, ses textes, au nombre de 3000 conservées, représentent des témoignages précieux de l'évolution de sa pensée et de son statut de libre penseur.

Le 1er citoyen européen ?

Passionné par l'Europe, Erasme prône une vision globale d'une Europe des cultures qui se connaissent et se respectent. Vers 1517, il dirige un collège où l’enseignement est dispensé en 3 langues (latin, grec, hébreux) à Louvain (Belgique). Aussi, il a une grande influence sur les rois et les acteurs politiques (Charles Quint, Marguerite d’Autriche, François 1er, roi d’Angleterre Henri 8…), tout en restant indépendant. Il n’accepte pas la protection qu’on lui propose et préfère voyager.

Cependant, avec l’arrivée de Luther et du mouvement de la Réforme, des difficultés apparaissent. Erasme, prônant la paix et la réconciliation, voit naître les désaccords. Il ne prend pas parti, mais est attaqué, autant par l’Eglise car il ne critique pas Luther, que par Luther avec qui il échange des essais virulents. Finalement, Erasme est dépassé, ne cédant pas sur son idéalisme. Il meurt délaissé à Bâle en 1536. Erasme restera dans l’histoire européenne comme un humaniste chrétien, un vrai défenseur des libertés et le premier citoyen européen.

Et le programme Erasmus ?

Le programme de mobilité universitaire ne pouvait avoir un meilleur nom... Plus de 1.2 millions d'étudiants sont déjà partis étudier dans un autre pays en Europe grâce au programme Erasmus. Ce programme créé en 1987, concerne plus de 31 pays. Quelle meilleure expérience pour découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures et rencontrer de nouvelles personnes. N'hésitez pas une minute de plus : adressez-vous à votre université, et saisissez toute opportunité pour partir étudier en Europe !!

Tags:
 

Articles qui pourraient vous intéresser